Comment atténuer les effets d’une cure de sevrage alcoolique ?

Réussir à vaincre une dépendance comme celle liée à l’alcool, n’est pas souvent facile pour les personnes confrontées à ce genre de trouble. C’est pour cela que les centres de désintoxication spécialisés dans le suivi des patients atteints d’addiction proposent différents traitements afin d’atténuer leurs gênes physiques. Selon les récentes études scientifiques effectuées en la matière, une nouvelle manière de soigner pourrait considérablement changer la vie des personnes interdites d’alcool.

Une recette miracle basée sur le régime cétogène pour désormais soulager les patients en sevrage alcoolique

Prendre régulièrement et de façon excessive des substances alcooliques, n’a jamais fait du bien à l’organisme humain. Un comportement qui lorsqu’il atteint la case de dépendance et d’accoutumance chez certaines personnes se manifeste par l’observation de symptômes douloureux avant d’arriver à le surmonter.

C’est donc dans le but de pallier aux difficultés liées au sevrage apaisant des patients en période de désintoxication à l’alcool qu’une équipe de scientifiques a récemment mis en lumière les bienfaits sur le cétogène, un régime nutritionnel qui a déjà par le passé fait ses preuves en matière de lutte contre le surpoids notamment.

Appliqué à des expériences sur le sevrage alcoolique aussi bien chez les hommes que chez les animaux, ce traitement s’est avéré efficace pour mieux accompagner vers un meilleur bien-être physique.

Le régime cétogène efficace pour faire baisser progressivement les malaises liés au manque d’alcool

En effet, lorsque le processus de privation du corps des substances alcoolisées est enclenché, il provoque de profondes transformations biologiques au niveau de l’organisme. Le corps humain se retrouve donc par exemple privé de la production d’acétate qui était autrefois favorisée par les transformations moléculaires et qui était pourvoyeuse d’énergie utilisable pour les fonctions vitales de l’homme.

En termes plus simples, ces modifications peuvent être responsables de troubles ou dysfonctionnements liés à l’alimentation comme la perte d’appétit. Un état de manque physiologique qui peut plus tard entraîner des problèmes d’ordre mental tels que la nervosité et autres formes de troubles physiques compulsifs.

Le régime cétogène basé donc sur une alimentation plus adapté au besoin d’un organisme sevré se chargera d’apporter les corps cétoniques indispensables pour l’atténuation des effets de la dépendance à l’alcool.

L’adoption du régime cétogène passe par un nouvel équilibre dans l’alimentation

Le traitement des effets de la dépendance alcoolique à l’aide du régime cétogène se caractérise par un changement de priorités concernant l’apport des taux de nutriments nécessaires pour l’organisme.

Il consiste par exemple à désormais consommer des aliments plus riches en lipides, à éviter les produits sucrés dans votre consommation et à opter pour les bonnes matières grasses ainsi que pour les fruits et légumes.

Le suivi du régime cétogène comme étape vers un retour de vie à la normale

Après avoir réussi à corriger les conséquences d’une addiction à l’alcool sur le plan alimentaire et physique, le régime cétogène peut également constituer une excellente porte de sortie pour un meilleur épanouissement social.

En effet, les études démontrent que, débarrassées des souffrances physiques et mentales liées à la cure, les personnes en phase de désintoxication avaient plus de facilités à s’ouvrir au monde extérieur pour une meilleure réinsertion dans la vie en société.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / Comment atténuer les effets d’une cure de sevrage alcoolique ?