Astuce santé : Une herbe aromatique détestée de tous, pourtant un bon allié santé !

La coriandre est sans nul doute l’une des feuilles qui mettent tout le monde d’accord. Si certaines personnes lui reconnaissent un gout apetissant et préfèrent l’avoir instamment dans leurs plats, d’autres la rejettent carrément parce qu’ils l’ont en horreur. Cependant, cette plante qu’on substitue parfois aux épices possède de nombreux bienfaits pour la santé. Voici quelques-uns de ces avantages insoupçonnés.

La coriandre a des vertus hypoglycémiantes

L’hyperglycémie est un facteur de risque de diabète de type 2. Les graines, l’extrait et les huiles de coriandre peuvent tous aider à abaisser la glycémie. En fait, les personnes qui souffrent d’hypoglycémie ou qui prennent des médicaments contre le diabète doivent faire preuve de prudence avec la coriandre, car elle est si efficace pour abaisser la glycémie.

Des études animales suggèrent que les graines de coriandre réduisent la glycémie en favorisant l’activité enzymatique qui aide à éliminer le sucre du sang. Une autre étude chez des rats obèses et hyperglycémiants a révélé qu’une dose unique (20 mg par kg) d’extrait de graines de coriandre diminuait la glycémie de 4 mmol.

La coriandre se révèle tel un digestif incontournable et garante de la intestinale

L’huile extraite des graines de coriandre peut accélérer et favoriser une digestion saine. Une étude de 8 semaines portant sur 32 personnes atteintes du syndrome du côlon irritable (SCI) a révélé que 30 gouttes d’un médicament à base de plantes contenant de la coriandre prise trois fois par jour réduisaient considérablement les douleurs abdominales, les ballonnements et l’inconfort, par rapport à un groupe placebo.

L’extrait de coriandre est utilisé comme stimulant de l’appétit dans la médecine traditionnelle iranienne. Une étude chez le rat a noté qu’elle augmentait l’appétit, par rapport aux rats témoins recevant de l’eau ou rien.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Atanaska Archipova (@atanaska58)

La coriandre est un antibiotique

La coriandre contient des composés antimicrobiens qui peuvent aider à combattre certaines infections et maladies d’origine alimentaire. Le dodécénal, un composé de la coriandre, peut combattre des bactéries comme la salmonelle, qui peuvent provoquer une intoxication alimentaire potentiellement mortelle et affecter 1,2 million de personnes chaque année aux États-Unis.

De plus, une étude au tube à essai a révélé que les graines de coriandre font partie de plusieurs épices indiennes capables de combattre les bactéries responsables des infections des voies urinaires. D’autres études suggèrent que l’huile de coriandre devrait être utilisée dans des formulations antibactériennes en raison de sa capacité à lutter contre les maladies d’origine alimentaire et les infections nosocomiales.

En outre, la coriandre est également très efficace contre la fatigue, car elle permet de booster le système immunitaire. De même, ses propriétés antioxydantes lui confèrent la capacité de prévenir certaines formes de cancer.

Par ailleurs, la coriandre provient de la plante Coriandrum sativum et se rapproche au persil, aux carottes et au céleri. La plante est également connue sous le nom de persil chinois. De nombreuses personnes utilisent la coriandre dans des plats comme les soupes et les salsas, ainsi que dans les plats indiens, moyen-orientaux et asiatiques comme les currys et les masalas. Les feuilles de coriandre sont souvent utilisées entières, tandis que les graines sont utilisées séchées ou moulues.

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Lifestyle / Astuce santé : Une herbe aromatique détestée de tous, pourtant un bon allié santé !