Ari Boulogne l’autoproclamé fils illégitime d’Alain Delon se fait à nouveau débouter par la justice française !

La justice française vient de prononcer son verdict sur une vieille affaire. La demande de reconnaissance de paternité enclenchée par Ari Boulogne vient d’être rejetée par le tribunal de Boulogne. Selon l’arrêt consulté mardi par l’AFP, la cour d’Orléans a confirmé en appel être « territorialement incompétente » pour juger cette demande de reconnaissance de paternité adressée à l’ par Ari Boulogne.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by ALAIN DELON (@official.alaindelon)

La cour se déclare incompétente !

Cela fait des années que le fils de la chanteuse allemande demande une reconnaissance de paternité de la part d’Alain Delon. Ari Boulogne, aujourd’hui âgé de 58 ans, a de nombreuses fois fait appel à la justice pour qu’enfin, une réponse soit apportée. En 2001, sa première demande avait été rejetée. Mais le photographe n’a pas hésité à faire de nouvel appel devant le tribunal d’Orléans (Centre-Val de Loire). Il a notamment entrepris cette procédure judiciaire parce qu’Alain Delon est propriétaire d’une résidence dans la région.

Cependant, dans sa décision datant du 27 aout 2020, le tribunal judiciaire d’Orléans a déclaré que « la juridiction française est territorialement incompétente » sur cette affaire. Mercredi 29 septembre 2021, un arrêt consulté par l’AFP confirme cette information de la cour d’appel d’Orléans. Selon l’arrêté relayé par le Figaro, « M. Alain Delon rapporte la preuve que son domicile est en Suisse où il réside depuis 1984 ». Il est détenteur d’un passeport suisse et règle ses impôts sur le territoire suisse. De plus, « il vote en suisse et se fait soigner en suisse » a détaillé le jugement.

À partir de ces preuves palpables, la demande de reconnaissance de paternité à Alain Delon par Ari Boulogne ne peut être traitée en France.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by ALAIN DELON (@official.alaindelon)

Une affaire désormais classée en France

L’ Alain Delon n’a jamais reconnu la paternité d’Ari Boulogne, fils de la chanteuse allemande Nico. Dans l’année 1960, il a quand même eu une brève liaison avec cette dernière. Durant son enfance, Ari a été élevé par la propre mère d’Alain, Édith Boulogne, celle de qui il tient son nom.

Dans la même décision rendue en aout 2020, la cour a estimé que « que son domicile est bien en Suisse et non en France » et que sa résidence dans la région Centre-Val de Loire « ne constitue depuis de nombreuses années qu’une résidence secondaire et non son établissement principal ».

La juridiction relève par ailleurs, la mauvaise foi des requérants lorsqu’ils prétendent que ce domicile constitue un domicile apparent. « Il s’agit manifestement d’obtenir l’ de la loi allemande plus favorable aux requérants, de sorte que le but poursuivi (…) est de contourner abusivement l’application de la loi française sur la compétence territoriale », a déclaré la cour.

Maitre Ayela, avocat de Delon, salue la sage décision de la cour, en estimant qu’il « C’est désormais une affaire classée en France ». De son côté, Alain Delon est convaincu qu’il n’est pas le père d’Ari. « Alain Delon, une main sur le volant, l’autre me tapotant l’épaule, me tient ce discours : t’es mon pote, toi, t’es mon pote. Mais je vais te dire un truc, tu n’as pas mes yeux, tu n’as pas mes cheveux. Tu n’es pas mon fils, tu ne seras jamais mon fils. Je n’ai couché avec ta mère qu’une seule fois », avait raconté Ari.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / People / Ari Boulogne l’autoproclamé fils illégitime d’Alain Delon se fait à nouveau débouter par la justice française !